• Catherine Davo

Se connaitre c'est se guérir


On le sait, les événements de notre enfance influencent notre vision de nous-même et impactent nos réactions au quotidien. Qu’ils soient oubliés, refoulés ou conscients, les traumas du passé ont une répercussion sur nous.


Les psychologues parlent de 5 blessures de l’âme à partir desquelles notre corps et notre esprit ont élaboré des méthodes de protection. Dès que nous sommes en présence d’une situation semblable à un traumatisme du passé, hop, notre système de défense se met en marche !


Pour dépasser ce fonctionnement, il faut déjà reconnaitre et accepter l’existence de ces 5 blessures. Or, la plupart d’entre nous, ne font que les masquer pour mieux les ignorer. C’est comme porter un foulard pour cacher une vilaine plaie au cou. Mais si l’on y appuie – ça fait mal !


Voyons cela de plus près. À bas le foulard !


Le rejet.

Si vous en avez souffert, vous voudrez à tout prix éviter de le revivre. Vous allez donc fuir toute relation pouvant y mener. Et pour cela, il suffit de passer inaperçu ! C’est simple, non ? Votre corps va d’ailleurs y contribuer en développant une ossature plus fine, une posture contractée.


L’abandon.

Ayant été privé de soins, d’une attention légitime de la part d’un adulte responsable, vous allez faire en sorte que l’on s’occupe de vous. Quitte à vous rendre malade (pas exprès bien entendu, tout cela est inconscient). Vous pouvez aussi, par votre comportement, attirer les regards vers vous, vous arranger pour être au centre des préoccupations.


L’humiliation.

Pas facile d’avoir ressenti de la honte d'être petit. Si c’est votre cas, vous allez essayer de prouver aux autres (et à vous-même) qu’ils peuvent être fiers de vous. Satisfaire votre entourage, aider les gens même en se sacrifiant, sera votre parade.


La trahison.

Engagements bafoués, insécurité - vous connaissez ? Le contrôle de votre environnement sera votre riposte. Vous prendrez les choses en mains. En toutes circonstances, l’on pourra compter sur vous. Vous aurez une personnalité forte et décidée. Et votre corps reflètera le contrôle que vous avez de vous-même.


L’injustice.

Vos mérites, vos réussites, n’étaient jamais valorisées ? Par réaction, vous êtes devenu insensible (en apparence). Vos émotions sont sous clé. Personne ne voit vos déceptions. Le loi, la justice, le respect des règlements sont primordiaux pour vous.


Vous avez l’une de ces blessures ou toute une collection ? Ces comportements sont des protections élaborées au fil du temps. C’est la manière dont votre Ego gère la douleur, la peur.


Comment passer au-delà ? Tout d’abord en acceptant l’existence de ces blessures. Ensuite vient le travail sur le pardon à l’égard de nos parents, de notre entourage et de nous-même. On arrive alors seulement à laisser tomber cette carapace de protection. L’étape d’après est l’acceptation du risque. Oui, nous allons connaître d’autres rejets, trahisons, humiliations. C’est humain.


Cependant, en tant qu’adulte, nous allons y apporter une réponse différente : bienveillante et détachée.


Enlever l’armure (qui pèse une tonne, demandez aux chevaliers) c’est avancer dans la vie avec plus de légèreté et donc aller plus vite, plus loin, plus facilement vers son épanouissement personnel.

Le chemin est ardu ? Je peux vous-y accompagne !

Retrouvez les différentes clés pour y arriver dans mes Live Facebook

Mes inspirations pour vous outiller : Les 5 blessures qui empèchent d'être soi même et La guérison des 5 blessures de Lise Bourbeau

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout